Toute la vie de Jérôme Bourgine

25 avr

Titre : Toute la vie

Auteur : Jérôme Bourgine

267 p.

Sarbacane, 2011 (Exprim’)

Résumé :

Le jeune Michel est malade, et chacun le vit à sa façon.

Isa (mère chamboulée) : Journée de merde. J’le savais, forcément, un gosse né Cancer ascendant Cancer !
Michel (ado terrifié) : Comme elle me regarde, Maman… Obligée de m’aimer, maintenant !
Hannah (soeur télépathe) : Allez frangin, niveau 12, boss final. Fais face ! Daniel va t’aider.
Daniel (voisin déboussolé) : C’est du Zola, cette famille ! Pourquoi je n’arrive pas à dormir ? …

Et si, comme le pense Hannah, la vie était un vaste jeu vidéo auquel nous jouons tous en réseau ?! …

Ce que j’en ai pensé…

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Sarbacane qui m’ont permis de découvrir ce roman de la collection Exprim.
Le résumé m’intriguait et j’ai voulu me faire ma propre opinion… Et j’ai été plutôt agréablement surprise.
Le roman présente un système de narration à plusieurs voix, au début de chaque paragraphe, on trouve le nom de personne qui va parlait, pensait, racontait. Ce système permet de mieux appréhender les ressentis de chaque protagoniste. Ces personnages "parlant" sont quatre : Michel, Isabelle, Hannah et Daniel. D’autres gravitent autour d’eux mais ce sont vraiment ces quatre là qui font l’histoire, et surtout Michel. Il s’agit d’un jeune ado de 13 ans qui n’est pas gâté par la vie : depuis la naissance il accumule les maladies. La dernière en date est un cancer… Et la petite famille (Isabelle, la mère et Hannah, la petite sœur) va devoir faire face à ce nouveau combat. Mais la mère est complètement démissionnaire. Enfin, c’est l’impression qu’elle donne au début. Elle ne veut pas attendre parler de la maladie de Michel, se moque de lui, se sert de sa maladie pour provoquer de la pitié à son boulot, ne le prend jamais dans les bras. On a l’impression qu’elle n’aime pas son fils. Mais on va vite se rendre compte qu’il ne faut pas forcément se fier à la première impression! Comme on dit l’habit ne fait pas le moine. Dès le départ, c’est Daniel, le voisin, qui va se retrouver embarquer dans cet événement un peu sans le vouloir… Mais il va vite s’attacher à ses deux enfants hors normes.
Parmi les personnages, je me suis très vite attachée au petit Michel. Il a peur, il est fragile, malade, mais il reste combatif, il y croit et fait tout pour que son entourage y croit aussi. Il veut vivre des choses avec eux. Il rêve de gestes d’amour de sa mère… Et en l’absence de son père, il va s’accrocher à Daniel et une grande complicité va naître entre eux, complicité qui ira très loin.
Il y a un personnage qui m’a vraiment intrigué et j’avoue que je ne sais pas vraiment quoi en penser à la fin. Il s’agit de Hannah, la petite sœur de Michel. Elle a 12 ans mais elle est très précoce, vive d’esprit, a de la répartie et de l’humour. Et elle a une sorte de pouvoir : elle lit dans les pensées et peut parler aux autres par télépathie. Et c’est là que se pose mon problème. Au début, je me disais qu’elle ne lisait pas vraiment dans les pensées mais qu’elle était seulement très observatrice et très à l’écoute de ce qui se passe autour d’elle. Mais j’ai du mal à m’expliquer comment elle leur parle et ainsi que 2-3 choses qui se passent dans l’intrigue (et que je ne peux dévoiler ici! ^^). Je me demande ce qu’a voulu faire l’auteur en immisçant un peu de fantastique dans ce récit très ancré dans le réel. Mais au-delà de ça, son personnage et son charisme sont tellement important pour le récit et pour Michel, ces questions sont passées en arrière plan…
Concernant le style de l’auteur, il est assez complexe dans ce roman. En effet, la structure en polyphonie lui fait adapter son style au caractère du personnage. Une Isabelle égocentrique et un peu vulgaire, Hannah surdouée et qui adore les belles constructions de phrases et les jeux de mots, Michel intelligent mais fragile et enfin Daniel, le voisin chercheur fan de Fibonacci… Quatre personnages très différents et donc quatre styles d’écriture qui s’adaptent. Concernant la structure du récit, en plus du découpage par personnage, les chapitres sont présentés comme des scènes de film, avec des didascalies telles que "EXTERIEUR JOUR", "INTERIEUR NUIT", et on a également droit à des "BONUS STAGE" entre chaque partie.
En conclusion, ce roman, malgré un petit point négatif, m’a beaucoup plu car il touche à des sentiments réels. Il est touchant, fort, tellement vrai. Et il n’est pas forcément aussi triste que l’histoire pourrait le faire croire…
Merci encre aux éditions Sarbacane!
Livre lu sur mon reader
About these ads

5 Réponses to “Toute la vie de Jérôme Bourgine”

  1. morgane 27 avril 2012 at 1806 27 #

    kikou ma belle
    j’espere que tu vas bien et que tu as passe une bonne journee
    moi impec
    je te souhaite une belle soirée
    bisousssssssssss

  2. morgane 28 avril 2012 at 1010 31 #

    ….☼coucou…..☼
    …▀■▄■▀■▄■▀■▄■▀
    ☼☼..Je viens te ..☼☼
    …▄■▀■▄■▀■▄■▀■▄
    ….☼souhaiter….☼
    …▀■▄■▀■▄■▀■▄■▀
    ☼☼. un.agréable.☼☼
    …▄■▀■▄■▀■▄■▀■▄
    …☼ week – end ☼
    …▀■▄■▀■▄■▀■▄■▀
    ☼….☼….☼….☼….☼
    gros bisous Morg@ne
    ▄■▀■▄■▀■▄■▀■▄

  3. morgane 30 avril 2012 at 808 55 #

    hou , houuuuuuuuuuuuuu
    y’a quelqu’un ?!!!!!!!!!!!!!
    tu travaille tro , je n’es deja plus de nouvelles de toi !!!
    tu me manques
    gros biosussssssssssssss

  4. tiphanya 5 mai 2012 at 2109 19 #

    Lors d’une présentation de l’éditeur, il y avait eu les mots "cancer", "humour", "pouvoir". Cela faisait trop pour moi. Mais de temps en temps, quand je le vois sur un blog ou en librairie, je me dis que l’éditeur en question était peut-être juste hyper enthousiaste et pas très organisé dans son discours… Malheureusement ton billet ne m’aide toujours pas à franchir le pas de me plonger dedans.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le Voyage impossible de Jérôme Bourgine | Azilis - 11 décembre 2013

    […] beaucoup aimé mes lectures précédentes de cet auteur (Bras de fer et Toute la vie), je n’ai donc pas trop (voire pas du tout!) hésité à me plonger dans son dernier opus! et […]

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 407 autres abonnés

%d bloggers like this: