Roman "jeunes adultes"

Je suis sa fille de Benoît Minville

Je suis sa fille

Auteur : Benoît Minville

253 p.

Sarbacane, 2013  (Exprim’)

résuméC’est l’histoire de Joan, qui a été élevée par son père sur fond de hard rock et de westerns. C’est l’histoire du père de Joan, un visage de plus écrasé par le Grand Capital. C’est l’histoire de Hugo, le meilleur ami de Joan, qui décide de l’accompagner pour quand elle hurle : Il faut que ça change ! Je veux que ça s’arrête ! On va tuer le Grand Patron ! Deux ados embarqués dans un road-trip ébouriffant, sur la N7 direction Nice… Ils ne savent pas ce qui les attend. L’aventure. L’amour. Les rencontres. Fuck la crise, vive la vie.

 

cequejenaipenséJoan est une jeune femme déçue par la vie. Très proche de son père, elle l’a vu, jour après jour, perdre espoir, aller de déception en déception suite à son licenciement.Alors qu’il pense qu’il n’a plus d’autres choix pour subvenir au besoin de sa fille, il va commettre un crime. Malheureusement, le cambriolage tourne mal et il est blessé. On rencontre Joan à ce moment-là de sa vie, alors que son père est entre la vie et la mort. Une colère noire va s’emparer d’elle. Elle va rejoindre son meilleur ami, Hugo. Ensemble, ils décident de se venger. Et c’est parti pour un roadtrip hors norme : traverser la France pour rejoindre LE grand patron de l’ancienne boîte du père de Joan dans sa maison de vacances du côté de Nice et le tuer…

Une grande colère, une solution radicale.

Lors de leur voyage qui a un arrière goût de voyage estival, ils vont faire le point sur leur vie chacun à leur façon, faire le point sur leur rancœur… Lors de cette expédition, ils vont rencontrer Blanche, une jeune fille elle aussi malmenée par la vie et qui va finalement se joindre à eux.

A travers ce roman, Benoît Minville met en scène des personnages forts, pleins d’émotions. Ils sont peut-être jeunes mais les épreuves qu’ils ont dû affronté les ont fait vieillir et mûrir un peu trop rapidement. Ils doivent faire face cruellement à la difficulté de vivre aujourd’hui, en tant de crise. Mais à travers ce désespoir il y a aussi leur peur pour leur avenir : quel futur possible pour eux? comment arriver à être heureux dans un monde capitaliste en pleine dérive?  Comment vivre pleinement quand on ne sait pas ce qui nous attend le lendemain? Question douloureuse pour Joan qui a été élevé au « vie ta vie à fond et pleinement » de son père.

Benoît Minville a su adapté sa plume à ce voyage. Un style percutant, incisif, un humour acerbe, une dynamique dans les mots et le rythme qui fonctionnent en adéquation avec son intrigue. Par ailleurs, il a su conclure son récit avec justesse, avec beaucoup de tendresse et d’émotions pour ses personnages.

en brefCe roman est un cri de rage, un cri de désespoir d’une ado qui va peut-être perdre son père, d’une société à la dérive.

Un roman réaliste, pleins de rage et de désespoir mais avec une petite note d’espérance!

 

Merci aux éditions Sarbacane pour leur confiance!

Pour lire d’autres avis :

Logo Livraddict

2 réflexions sur “Je suis sa fille de Benoît Minville

  1. Je suis intriguée, en même temps, je ne sais pas si c’est le genre d’histoire qui me plairait… Ca me parait assez « radicale » comme histoire que celle d’une adolescente qui veut tuer quelqu’un…

  2. Pingback: Bilan Octobre 2013 | Azilis

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s