Roman

L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea de Romain Puértolas

Titre : L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea

Auteur : Romain Puértolas

Lu par Dominique Pinon

342 min

Audiolib, 2014

Résumé :

IKEA. Ou comment un banal et innocent mot de quatre lettres, prononcé à mi-voix dans un taxi à Roissy Charles de Gaulle, peut vite devenir le début d’une rocambolesque et hilarante aventure. De la crise européenne au régime post-Kadhafiste libyen, un voyage inattendu, riche en quiproquos et rebondissements, ballotera, dans une armoire, un arnaqueur professionnel sur le chemin de la rédemption et de l’amour.

********************

Les premiers mots

Le premier mot que prononça l’Indien Ajatashatru Lavash Patel en arrivant en France fut un mot suédois. Un comble!
Ikea.

********************

Mon avis

Voici un roman que vous avez déjà dû croiser sur la blogosphère et dans la presse. C’est un roman qui a fait beaucoup parler de lui et j’avais très envie de le découvrir et de faire ma propre opinion.

A l’écoute de ce roman, je me suis amusée, j’ai ri, je n’ai pas vu le temps passé! J’ai eu la chance de pouvoir l’écouter et je dois avouer que la voix de Dominique Pinon m’a envoûté! Sa voix suave et entraînante donne le ton et le rythme à l’intrigue.
On suit les aventures de l’Indien Ajatashatru Lavash Patel (à prononcer Attache ta charrue, la vache!). Fraîchement débarqué de son Inde natale où il exerce en tant que fakir, il désire acquérir le dernier modèle de lit à clous en kit de chez Ikea. Mais Ajatashatru n’est pas qu’un fakir, il est aussi un grand arnaqueur et au final un grand aventurier. Comme il doit revenir chercher le fameux lit le lendemain, il décide de passer la nuit dans le magasin! Il va y rencontrer Marie, se retrouver enfermer dans une armoire (d’où le titre de ce roman),… et finir en Angleterre (et encore je ne vous dis pas tout!). Ce roman est très ruche en rebondissements, en retournements de situation, en comique de situation. On voit certaines choses arriver dix ans à l’avance, c’est gros, c’est évident mais ça passe tout seul! Ça va dans l’ensemble du récit, ça colle avec l’ambiance, avec le rythme, avec la personnalité du héros, avec la plume de l’auteur.
Ajatashatru est un arnaqueur comme on aime les détester. On sent qu’il n’est pas net, qu’il magouille mais on s’attache à lui de par sa candeur et au final son envie de faire le bien autour de lui. Et puis, nous, en tant que lecteur, on sait ce qui passe par sa tête, on connaît ses réflexions, son cheminement intérieur, donc on lui pardonne sa façon d’être et on l’aime de plus en plus!
La façon dont est construit le récit m’a fait pensé aux aventures du Vieux qui ne voulaient pas fêter son anniversaire. D’ailleurs, je pense que si vous avez aimé ce dernier n’hésitez pas à lire celui-ci (et inversement!).
Mais je ne voudrais pas laisser penser que ce roman est un roman léger! Certes, il y a de l’humour et de l’aventure, mais Romain Puértolas en profite pour faire plusieurs réflexions assez juste sur le monde moderne (le surconsommation, la publicité à outrance, la condition des immigrés, la célébrité…). Qui a dit qu’on ne pouvait pas aborder des sujets sérieux par l’humour?
En bref…
Humour décalé, aventurier moderne, roman initiatique du 21ème siècle. Original et surprenant! Le buzz est largement mérité.
Merci aux  éditions Audiolib et à Babelio !
Advertisements

7 réflexions sur “L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea de Romain Puértolas

  1. Je l’avais lu au mois de février et contrairement à toi je ne l’avais pas aimé. Peut-être que la version audio renforce les situations comiques et rend la lecture plus sympathique !

  2. Pingback: L’extraordinaire voyage du fakir … (de Romain Puertolas) – Passion : Culture !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s