Roman jeunesse

Les Cartographes – 1. La Sentence de verre de SE Groove

couv53643635Titre : Les Cartographes

tome 1 : Le Sentence de verre

Titre original : Mapmakers book : 1. The glass Sentence

trad. de l’américain par Sophie Dabat

563 p.

Nathan, 2015
Résumé :

Dans un monde bouleversé, les Etats-Unis sont situés dans un XIXe siècle fabuleux, le Groenland est dans la préhistoire, et l’Afrique du Nord dans un temps qui évoque celui des Pharaons. Quelle est donc la carte qui permettra de réunifier le monde en une seule époque ?

********************

Les premiers mots

Le Cataclysme s’est produit il y a de nombreuses années, quand j’étais enfant. A l’époque, Boston était encore entourée de vastes plaines et, pendant les grandes vacances, je passais toutes mes journées à courir la campagne avec mes amis, pour ne revenir qu’au crépuscule.

*******************
Ce que j’en ai pensé

Les Cartographes sont d’un premier abord, un objet livre magnifique mis en page et travaillé avec grand soin. Tout d’abord, la couverture qui comprend les éléments principaux de l’intrigues: le TEMPS et les CARTES. Les couleurs attirent le regard et incitent à aller plus loin. On y trouve alors deux cartes qui font comprendre immédiatement au lecteur qu’il va rentrer dans un monde unique et hors norme. Puis chaque chapitre débute par de petits extraits sur parchemin des divers grimoires. Enfin, chaque pied de page est orné d’une enluminure. Il ne lui manque plus qu’une couverture en cuir pour en faire un ouvrage précieux.

Ainsi, dès les premières pages, le lecteur est averti : il va pénétrer dans une Terre différente de ce qu’il connaît. Il va perdre ses repères et ses connaissances. A lui de prendre le recul nécessaire pour vivre à fond ce voyage à la fois histoire, scientifique et fantastique !

Dans cet univers, un cataclysme, un bouleversement a eu lieu. On ne sait ni quand ni pourquoi ni comment mais les époques, les âges se sont mélangés et désormais se côtoient ! Ainsi l’Afrique vit à l’heure des pharaons et le Canada à l’ère préhistorique. Les cartographes sont en charge de répertorier ses Ages. Mais à Boston, certaines personnes ont peur de l’inconnu et convainquent les dirigeants d’établir une nouvelle loi : la fermeture des frontières. Ainsi les étrangers à leur époque n’auraient plus le droit d’entrer mais la loi irait plus loin en interdisant à leur ressortissant de franchir dans l’autre sens les frontières. De quoi ont-ils réellement peur? Pourquoi cette loi ségrégationniste?

Sophia habite chez son oncle : le célébrissime Shadrak Elli, cartographe de renom. Ils vivent tous deux à Boston. Sophia est persuadée que ses parents, tous deux explorateurs, sont toujours en vie. Mais si cette terrible loi est votée ils ne pourront plus rentrer et elle ne pourra plus jamais les revoir. C’est un drame ! Et un second se rajoute à tout ça : Shadrak est enlevé. Par qui? Elle n’a que 13 ans, commence juste son apprentissage de cartographe, et a une particularité : elle n’a pas d’horloge interne. elle se sent complètement abattue : comment va-t-elle retrouver son oncle? ses parents? a qui peut-elle faire confiance?

Dans ce premier tome, S.E. Groove nous offre un univers vraiment très riche et complexe. Il y a beaucoup de choses à intégrer, à découvrir. Mais elle rend ça tout simple. Le lecteur est dans l’ambiance, pris dans le rythme de l’intrigue et des rebondissements. Bref, on ne s’ennuie pas pendant plus de 500 pages ! On s’attache assez vite à la jeune Sophia qui va devoir se prendre en main du jour au lendemain (même si elle est déjà très mature pour son âge). Elle va devoir faire face à de grands dangers, à des méchants assez étranges et qu’on n’aimerait pas forcément rencontrer un soir tard… mais heureusement son chemin croise aussi celui de personnes hors du commun à qui elle pourra et saura faire confiance. Parmi celles-ci il y a notamment Théo, un jeune homme d’un autre âge, les jumeaux pirates Calixta et Burr

En bref…
Pour son premier roman, l’auteur frappe fort! Elle a su créer un univers unique, original, foisonnant, riche et complexe. L’écriture est fluide, rythmée. Le lecteur est pris dans le tourbillon des aventures de Sophia et on en redemande!
challenge

 

Advertisements

Une réflexion sur “Les Cartographes – 1. La Sentence de verre de SE Groove

  1. Pingback: Bilan Octobre 2015 | Azilis

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s