Roman

A l’intérieur de Jodi Picoult

couv26162879Titre : A l’intérieur

Titre original : House rules

Auteure : Jodi Picoult

trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Joëlle Touati

605 p.

Michel Lafon, 2016

Résumé :

Quand votre fils ne vous regarde jamais dans les yeux… comment savoir s’il est coupable ?
Adolescent atteint du syndrome d’Asperger, Jacob Hunt ne possède pas le mode d’emploi pour communiquer avec les autres. Enfermé dans sa bulle, il est pourtant d’une intelligence prodigieuse. Un sujet le passionne plus que tout : la criminalistique. Il parvient souvent à se rendre sur des scènes de crime, où il ne peut s’empêcher d’expliquer aux policiers comment faire leur travail. En général, il tombe juste.
Mais lorsqu’un assassinat se produit dans le quartier, l’attitude de Jacob est un signe flagrant de culpabilité pour la police. Pour la mère et le frère de Jacob, l’intolérance et l’incompréhension qui ont toujours menacé leur famille resurgissent brutalement.
Et cette question lancinante, qui ne laisse pas leur âme en paix… Jacob a-t-il, oui ou non, commis ce meurtre ?

********************

Les premiers mots

Partout où je regarde, des signes de lutte. Le courrier éparpiller sur le sol de la cuisine, les tabourets renversés. Le téléphone jeté par terre, sa batterie suspendue à un écheveau de fils. Sur le seuil du séjour, une légère empreinte de pas, dirigée vers le corps sans vie de mon fils Jacob.
Il gît devant la cheminée, la tempe et les mains ensanglantées. L’espace d’un instant, je demeurre pétrifiée, le souffle coupé.
Brusquement, il redresse le buste.
-Maman, tu ne cherches même pas !

********************

Mon avis

J’ai ouvert le livre, j’ai commencé à lire et j’ai été de suite happée par l’histoire, par les mots d’Emma. Même si je connaissais la plume magique de Jodi Picoult (mon avis de Pardonne-lui si ça vous tente!), je ne m’attendais pas à être aussi absorbée par ce récit. En effet, comme tout le monde j’ai entendu parlé de l’autisme et du syndrome d’Asperger, mais je ne m’étais jamais plus que ça interressait à ce sujet. Avec ce roman, par le biais de la voix d’Emma, la mère, j’ai appris ce qu’était de vivre avec un enfant atteint de ce syndrome. Avec Jacob, j’ai appris ce que c’était de vivre avec ce syndrome… Je me suis sentie impliquée dans le récit. J’ai ressentie de l’empathie pour ces différents personnages. Je me suis fortement attachée à eux. Et au fil des pages que je tournais, j’étais partagée entre l’envie de continuer à vivre à leurs côtés et entre l’envie de savoir comment tout cette histoire allait se terminer. C’est mon premier coup dede l’année : j’ai rarement ressenti autant d’émotions aussi diverses et aussi puissantes qu’auprès d’Emma, Jacob, Oliver et Théo.

Jacob est un jeune homme de dix-huit ans très intelligent, très curieux, mais qui a beaucoup de mal avec les interactions sociales. Il est atteint du syndrome d’Asperger. Il a besoin de repères, de règles, d’un emploi du temps très strict, qui le rassure, le cadre dans sa journée. Tous les jours , à la même heure, il regarde sans les rediffusions d’une émission sur des enquêtes de meurtres. C’est sa passion. A tel point qu’il prend tout en note, qu’il aime en recréer chez lui (cf. l’extrait que je vous ai mis en début de billet). Il va jusqu’à aller sur place lors de vrais crimes pour aider les enquêteurs.
Emma, sa mère, consacre sa vie à rendre celle de son fils la plus facile possible. Mère célibataire avec deux enfants, elle sacrifie tout pour ses fils. C’est une femme forte et courageuse, qui se bat pour qu’on reconnaisse la maladie de son fils.
Il y a aussi Théo, le jeune frère de Jacob. Il aime son frère mais il ne peut s’empêcher de penser que la vie serait beaucoup plus simple sans lui. Il se sent un peu oublié et il commence à faire n’importe quoi (petits vols, entrer chez les gens sans être invité…).
Un jour, Jess, la jeune étudiante qui aide Jacob pour arriver à être plus sociable, disparaît et est retrouvée morte… Plusieurs indices accusent Jacob… Qu’a-t-il vraiment fait? etait-il sur place? Est-ce une de ses mises en scène? Emma va tout faire, encore une fois, pour défendre son fils. Expliquer à tous ce qu’est cette maladie et comment il faut vivre avec. Que Jacob obéit à des règles et qu’il n’est pas capable de faire du mal…
En alternant les points de vue (Emma, Jacob, Théo, Oliver l’avocat, Rich le policier), le lecteur essaie d’assembler les pièces du puzzle, de comprendre ce qu’il a pu se passer. On doute, on a des certitudes, on a pitié, on ressent de la colère face à l’incompréhension. Avec finesse et justesse, Jodi Picoult (qui a fait de nombreuses recherches sur le sujet) a su mettre les mots sur les difficultés rencontrées dans la société dans une telle situation. Les tâches répétitives, la difficulté de l’imprévu, les reagrds de pitié des autres, le combat quotidien pour faire évoluer les choses, la recherche de moyens alternatifs pour « soigner » (régime alimentaire par exemple) mais surtout faire comprendre le syndrome aux autres, à ceux qui ne le vivent pas au quotidien. Et pendant le procès, c’est contre ce mépris et cette ignorance qu’Emma et son avocat vont devoir se battre.
Tour à tour, je me suis attachée aux personnages et à leur façon de vivre les choses. J’ai eu de l’admiration pour Emma, ressenti de la peine pour Théo et Jacob. Pour Rich, le policier,  j’aurai aimé détester pour son attitude avec Jacob et Emma, mais je n’ai pas pu parce qu’il incarne le regard méfiant et incrédule,il incarne le quidam qui réagit comme il le peut face à quelque chose qu’il ignore et qui sans doute effraie un peu. Il incarne nous, les lecteurs.
En bref…
Un roman émouvant, prenant. Des personnages vrais, attachants. Emotions fortes garanties! C’est un roman à lire absolument!!!

logocoeur

Advertisements

5 réflexions sur “A l’intérieur de Jodi Picoult

  1. Pingback: Ma liste de livres à lire se rallonge | Le temps de la lecture

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s