Feel good books/Roman

Désolée, je suis attendue d’Agnès Martin-Lugand

couv72249672Désolée, je suis attendue
Auteur : Agnès Martin-Lugand
378 p.
Michel Lafon, 2016

résuméYaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d’affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l’adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s’inquiètent de son attitude. Peu lui importe les reproches qu’on lui adresse, elle a simplement l’impression d’avoir fait un autre choix, animée d’une volonté farouche de réussir. Mais le monde qu’elle s’est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.

çacommencepar
Quatre mois que je me tournais les pouces : vive les stages de fins d’études !

 

 

cequejenaipenséNouveau roman d’Agnès Martin-Lugand et encore un coup de  ❤ !

Une nouvelle fois j’ai apprécié l’écriture poétique et toute en sensibilité de l’auteur. Elle a une façon bien à elle d’insuffler la vie à ses personnages. On les voit évoluer dans le temps, affronter les difficultés du quotidien, vivre des émotions fortes… elle ne leur épargne pas grand chose et c’est ce qui les rend si humains, si réels. C’est ce qui fait qu’on s’attache à eux, qu’on a l’impression de les connaître, de les fréquenter, de faire partie de leur cercle intime. Au fur et mesure que j’avançais dans le récit, j’étais partagé entre le fait de vouloir savoir comment ça allait se finir et le fait de ne pas vouloir quitter Yaël et les autres. J’étais bien avec eux, je ne voulais pas les quitter!
Cette fois-ci, on fait la connaissance de Yaël. C’est une jeune femme ambitieuse, une brillante interprète dans une grande agence. Tout semble lui réussir. Elle a du succès et sa détermination sans faille semble inébranlable. Mais elle ne semble vivre que pour ce travail. Sa vie tout entière est centrée sur celui-ci. Son appartement est le plus épuré possible. Tout y est blanc, aseptisé. Pas de personnalisation. Son seul défouloir son heure de piscine le matin. Sa famille, ses amis… pas de temps pour eux! Elle les aime mais passer du temps auprès d’eux est synonyme de perte de temps pour son emploi et son ambition.Mais pourquoi est-elle devenue comme ça? Elle n’a rien à voir avec la Yaël des premières pages, insouciante, fêtarde, très proche de ses amis et de sa sœur?
Petit à petit, l’auteur trace le portrait de cette jeune femme. On y entrevoit des blessures, une façon de se protéger. Comme dans ses autres romans, son personnage féminin se réfugie dans le travail pour oublier, se rassurer. Elle se crée un univers clos, sécurisant. Yaël est un personnage complexe. Son entourage ne comprend pas ses choix ni sa façon de vivre. Ils veulent être là pour elle mais un fossé se creuse entre eux et plus le temps passe plus ce fossé semble définitif. Yaël est un personnage profondément touchant. Elle a remué quelque chose en moi. Sa détresse, son aveuglement par rapport à sa vie… Elle se croie heureuse, comblée par son travail alors qu’en réalité elle s’éloigne de plus en plus de ce bonheur superficiel qu’elle croit vivre avec son travail et sa vie calculée à la minute près.
La subtilité de la plume d’Agnès Martin-Lugand nous fait nous identifier à elle. On se pose des questions sur notre façon de vivre, sur notre façon de s’impliquer dans les épreuves de la vie, que ce soit au travail ou auprès de sa famille. Tout le monde a le droit au bonheur : il faut trouver sa propre voie, son chemin, tout comme Yaël.

L’auteur met en avant des valeurs fortes : l’amour de ses amis et de sa famille. Il faut savoir compter sur eux pour avancer et affronter les épreuves de la vie. Ils seront toujours là pour partager les joies et les peines. Ils sont un pilier vers le bonheur. Autres thèmes, que l’on retrouve également dans ces précédents romans, l’épanouissement personnel et professionnel. Dans ses romans, l’auteur nous conte des tranches de vie déterminantes pour l’évolution de ses héros. En l’espace de quelque pages, on les voit à chaque fois grandir, évoluer, mûrir. Le bonheur se tisse devant nos yeux.

12992811_10209213650040435_505270499_n
Une nouvelle fois, la plume d’Agnès Martin-Lugand m’a émue, remuée. Je me suis attachée à son héroïne. J’ai eu l’impression d’être à ses côtés, de la soutenir. J’ai eu plus d’une fois envie de la prendre dans mes bras, de la consoler. Yaël fait désormais partie de ma vie et je ne l’oublierai pas de si tôt!
Merci pour ce roman, pour cette nouvelle bulle de bonheur, pour ce morceau de vie si émouvant.
Je tiens aussi à remercier de tout cœur les éditions Michel Lafon et Agnès Martin-Lugand qui m’ont fait la plus belle des surprises la semaine dernière dans ma boîte aux lettres quand j’ai trouvé ce roman dédicacé!!! Alors merci merci
coup de coeur

 

A lire aussi mes chroniques de :
Advertisements

2 réflexions sur “Désolée, je suis attendue d’Agnès Martin-Lugand

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s