Roman historique/Roman jeunesse

Nour et le peuple des loups de Michel Piquemal

couv23026135.gifNour et le peuple des loups
Auteur : Michel Piquemal
Ill. Emmanuel Roudier

109 p.
Rue du monde, 2015 (Roman du monde)

résumé6 000 ans avant notre ère, les tribus préhistoriques ne vivent pas toutes de la même manière. Dans celle du jeune Nour, pour se nourrir, on chasse et on cueille sur les flancs des montagnes. Et on y craint les loups. Un jour, un étrange voyageur à l’agonie confie à l’adolescent la mission de rapporter à son peuple un mystérieux sac de sel. Durant plusieurs jours, Nour chemine vers une vallée inconnue.
Suivi par un loup. Là-bas, pour s’alimenter, on élève des bêtes dans des enclos et on sème des graines. On sait même faire obéir les loups…

çacommenceparNour était seul. Il marchait au mileiu d’un paysage d’éboulis de pierres qui semblait n’en plus finir. Depuis des jours. la lune avait déjà cahngé de forme dans le ciel. Et Nour était toujours seul.
cequejenaipenséDans ce roman pour la jeunesse, Michel Piquemal amène son jeune lecteur dans un passé lointain : la préhistoire. Et plus précisément, à une période charnière entre le paléolithique (où les hommes vivent de chasse et de cueillette) et le néolithique (où ils s’installent en villages et deviennent éleveurs et cultivateurs).
Nour est un jeune chasseur. Lors d’une de ces sorties, il a trouvé un homme blessé, un homme étranger à sa tribu. Celui-ci avant de mourir lui confie son « trésor » et lui demande de l’amener jusqu’à sa tribu, la survie de cette dernière en dépend! Nour, avec l’accord du chef de clan, entreprend ce long périple. Il devra braver une tempête, affronter les loups… Surtout qui semble le suivre. Mais finalement il se révèlera être plutôt un compagnon qu’un ennemi. Une fois arrivé à destination, Nour va découvrir un autre monde, unecivilisation qui avance, un peuple aux méthodes tellement éloignées de celles de son peuple : les animaux en troupeau, les céréales cultivées, un village… Coincé pour l’hiver, Nour va s’accoutumer, découvrir, apprécier. Mais tout ça aura une fin… un jour ou l’autre.
Ce court roman jeunesse est assez agréable à lire. Le style est simple, sans fioriture. de jolies descriptions agrémentent le récit. Michel Piquemal utilise un vocabulaire accessible. Le tout forme un récit instructif sans être pompeux. D’aileurs, j’ai trouvé l’intrigue en elle même assez poétique : la découverture d’un monde nouveau, de coutume au travers des yeux d’un jeune homme, la description d’une nature soumis aux éléments, les relations entre des êtres humains différents et les animaux.
De plus, le récit est agrémenté de jolies aquarelles (me semble-t-il) d’Emmanuel Roudier, illustrateur et auteur de BD. La finesse et les couleurs doucent répondent au monde retranscrit par Michel Piquemal.
12992811_10209213650040435_505270499_nUn roman jeunesse qui fait voyager son lecteur dans un passé très lointain : la préhistoire. Instructif et poétique, j’ai passé un très beau moment avec cette lecture.
Advertisements

Une réflexion sur “Nour et le peuple des loups de Michel Piquemal

  1. Pingback: Bilan Juillet 2016 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s