Roman

Le Grand Jeu de Céline Minard

couv67105646Le Grand Jeu

Auteur : Céline Minard

189 p.

Rivages, 2016

résuméInstallée dans un refuge high-tech accroché à une paroi d’un massif montagneux, une femme s’isole de ses semblables pour tenter de répondre à une question simple : comment vivre ? Outre la solitude, elle s’impose un entraînement physique et spirituel intense fait de longues marches, d’activités de survie, de slackline, de musique et de la rédaction d’un journal de bord. Saura-t-elle « comment vivre » après s’être mise à l’épreuve de conditions extrêmes, de la nature immuable des temps géologiques, de la brutalité des éléments ? C’est dans l’espoir d’une réponse qu’elle s’est volontairement préparée, qu’elle a tout prévu. Tout, sauf la présence, sur ces montagnes désolées, d’une ermite, surgie de la roche et du vent, qui bouleversera ses plans et changera ses résolutions…

çacommenceparLes cinq hommes sont repartis avant que le soleil ne passe derrière la montagne. Le pilote préfère éviter les vols de nuit et les huit voyages qu’il a effectués aujourd’hui avec ces longues minutes de stationnaire précis ont requis suffisamment de son attention pour qu’il ait envie de se détendre dans la vallée.

cequejenaipenséJe m’essaie pour la première fois à la plume de Céline Minard (Faillir être flingué – prix Livre Inter 2014 ; So long, Luise; Le Dernier Monde) avec son nouveau roman Le Grand Jeu. Et j’ai été séduite par son univers et sa plume.
Son personnage – une femme sans nom – a décidé de vivre, de s’isoler à la montagne. Envie de solitude, besoin de partir? Le lecteur se pose des questions sur sa motivation, sa force de conviction. Mais même si elle décide de vivre au cœur de la nature ce n’est pas pour autant qu’elle choisit le dénuement. Elle aura un minimum de confort technologique. Tout est planifié, calculé, créé pour qu’elle vive au mieux cette expérience solitaire. Un architecte a inventé avec elle une capsule ultramoderne qui sera son refuge, accrochée au flan d’un mont rocheux, avec le vide pour horizon. Le début du roman coïncide avec ses premiers instants de son isolement. elle s’attaque au côté pratique : l’organisation, l’installation de son futur potager, le repérage des lieux… Sa vie va désormais tourner autour de sa survie, de son potager, de ses randonnées de découverte… de ses réflexions intérieures. Cet isolement sera finalement perturbé par la présence d’une ermite mystérieuse.
Car, si elle a décidé d’une telle vie c’est pour répondre à une question : comment vivre? et peut-être aussi pourquoi…. Le lecteur sera à la fois spectateur de ses réflexions philosophiques et spirituelles, mais également acolyte passif de cette vie extrême qu’elle s’est choisi.
La plume de Céline Minard m’a emportée dans ce périple. Descriptive, précise, évocateur, saisissant, j’étais dans ce lieu à ses côtés. On ne sait rien de son personnage : ni son nom, ni son histoire, ni ce qui a pu déclencher cette expérience extrême. L’anonymat volontaire de son personnage ainsi que l’utilisation de la première personne du singulier (puisque nous lisons son journal de bord) permet au lecteur de s’identifier et de se transposer à elle, d’assimiler ses réflexions, ses pensées.
Le roman, dépaysant au possible, permet une introspection sur sa façon d’être ainsi que sur sa façon de vivre. L’écriture fluide, précise, décisif m’a emportée et questionnée.
12992811_10209213650040435_505270499_nUn roman dépaysant qui m’a embarquée avec lui au cœur de cette montagne sauvage, pour une solitude introspective. Une écriture puissante et profonde.

 

2 réflexions sur “Le Grand Jeu de Céline Minard

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s