Roman

Travailler tue ! d’Yvan Robin

couv2890653Travailler tue !

Auteur : Yvan Robin

230 p.

Lajouanie, 2015

résuméHubert Gardon est chargé de veiller au respect des procédures de sécurité dans une société de travaux publics. Un job largement dans ses cordes. Sauf que les accidents se succèdent sans qu’il y puisse grand-chose. Et que sa hiérarchie, l’estimant responsable, décide de le déclasser. Le spécialiste du «zéro accident» entame alors une croisade mortelle contre cette boîte ingrate.

çacommencepar Les lueurs perçaient dans la noirceur. De part et d’autre de la route nationale deux ballons lumineux, gonflés à l’hélium, flottaient à bonne humeur. Des moucherons gribouillaient le halo de leurs trajectoires désordonnées.

cequejenaipenséTravailler tue ! voilà un titre qui interpelle! Surtout au moment de la fin de l’été!
A cela se rajoute le sous-titre – marque de fabrique de la maison d’édition Lajouanie – qui donne envie d’en savoir plus : « Roman pas policier mais presque… » Intrigant n’est-ce-pas?
Effet marketing réussi!

Yvan Robin signe ici son deuxième roman. Et en effet, il ne s’agit pas tout à fait d’un polar. C’est un roman noir, où il est question de problèmes de société, il y a des morts… mais pas d’enquêteurs!

Cela commence par un accident comme il peut en arriver. Sur un chantier autoroutier, un homme tombe et s’embroche sur une tige en fer. Panique. On appelle les secours mais avant leur arrivée c’est un homme étrange qui se pointe. On dirait qu’il sort du lit. Il descend sur le lieu du drame, enfile des chaussures de sécurité à la victime, installe des capuchons de sécurités sur les fer à béton, fait singer des papiers au chef de chantier… et s’en va.

Étrange introduction à ce roman dont le personnage principal, Hubert Garden, est en charge du respect des procédures de sécurité pour une société de travaux publics. Il veille à la sécurité et à la moindre dépense excessive. Il est là pour pallier à tout et à gérer les retombés « au cas où ». Il a une vie stressante et peu palpitante. Ce boulot le ronge, le tue à petit feu. Enterré sous la paperasse, la rédaction des Documents uniques, des rapports…

Côté vie privée, il vit dans une caravane avec Diane, sa femme, à côté de leur maison en construction.

Tout est paramétré dans sa vie… tout sent l’ennuie, la répétition, la sécurité.

Et un jour son emploi est menacé car des accidents se multiplient malgré tout. Et Hubert, cette personne d’un abord si calme, devient une autre personne. Un volcan bout en lui. Et il se lance dans une guerre silencieuse contre son entreprise. Les accidents mortels… ils vont devoir en découdre!

L’autre personnage qui se débat avec son quotidien est Diane. Employée dans une maison de retraite, elle se débat avec une vie morose, l’envie d’être enceinte et de rendre heureux (si c’est possible) son mari.

Noir et absurde : voilà les deux adjectifs par lesquels je qualifierais ce roman. Il est le reflet d’une société capitaliste au bord de l’implosion. Ce besoin de tout sécuriser, légaliser, surveiller, encadrer, de communiquer… L’auteur dénonce ce discours qui est donné plus en faveur de l’image de l’entreprise (et de son profit) plus que pour le bien-être de ses salariés. tout est paraître.

Il y a énormément d’humour décalé dans ce roman. Et malgré un message somme toute assez grave, l’auteur a décidé de jouer sur l’ironie et les situations incohérentes pour montrer l’absurdité du système de l’entreprise.

La plume de l’auteur est incisive, sarcastique à souhait et efficace. On se laisse prendre dans le filet de ces mots.

en brefUn roman noir palpitant et décapant. Très original!

Une réflexion sur “Travailler tue ! d’Yvan Robin

  1. Pingback: Bilan Septembre 2016 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s