Roman policier

Tant que dure ta colère d’Åsa Larsson

couv68578443Tant que dure ta colère
titre original :  Till dess din vrede upphör

Auteur : Åsa Larsson
trad. du suédois par Rémi  Cassaigne

331 p.

Albin Michel, 2016

résuméAu nord de la Suède, à la fonte des glaces, le cadavre d’une jeune fille remonte à la surface du lac de Vittangijärvi. Est-ce son fantôme qui trouble les nuits de la procureure Rebecka Martinsson ? Alors que l’enquête réveille d’anciennes rumeurs sur la mystérieuse disparition en 1943 d’un avion allemand dans la région de Kiruna, un tueur rôde, prêt à tout pour que la vérité reste enterrée sous un demi-siècle de neige …

çacommencepar Je me souviens comment nous sommes morts. Je me souviens et je sais. C’est ainsi désormais : je sais certaines choses même si je n’y étais pas. Mais je ne sais pas tout, loin de là. Il n’y a pas de règles. Les gens, par exemple : parfois ce sont des pièces ouvertes où je peux entrer; Parfois ils sont fermés. Le temps n’existe pas. Il est comme balayé.

cequejenaipenséA peine le temps de lire le titre à voix haute que j’avais fini ma lecture de ce roman! Non j’exagère! Mais je l’ai dévoré en une poignée d’heure. Une fois ouvert, il fallait que je sache ce qui se cachait derrière le meurtre de Wilma dont on vient de retrouver le corps dans une rivière gelée.
Tant que dure ta colère est la quatrième enquête de Rebecka Martinsson éditée en France. J’avais découvert ce personnage l’année dernière dans La Piste noire (et le hasard fait que je poste cette chronique un an jour pour jour après celle dernière!). Un roman sombre autour des finances internationales et des magouilles politiques. Cette fois-ci, l’auteur se penche sur l’Histoire sombre de son pays natal : la seconde guerre mondiale.
Quel peut être le lien entre le meurtre d’une jeune fille de 17 ans et le passé.
L’enquête de la procureur Rebecka Martinsson et de sa complice flic Anna-Maria Mella s’annonce délicate. La famille de Wilma et Simon est une famille assez « rude ». La grand-mère chez qui vivait la victime est à l’opposé des autres membres de la famille. Ces derniers sont des gens violents, secrets, vulgaires et dangereux. Ils m’ont de suite semblé antipathiques et peu innocent. Leurs manières rustres de recevoir les autorités ne peuvent qu’attiser la méfiance et portaient les soupçons sur eux. Ils se croient au dessus de la loi.
Par un jeu entre le passé et le présent, le lecteur commence à comprendre les enjeux de l’enquête alors que les protagonistes en sont loin. En effet, nous avons en plus la chance d’être accompagnée dans notre analyse des faits par l’âme vagabonde de Wilma, omnisciente, qui va nous faire voyager dans le temps et l’espace. Ainsi nous découvrirons l’origine du comportement d’un des suspects mais aussi le lourd secret d’autres.
Ce retour dans le passé suédois est très intéressant. Ainsi, j’ai appris quelques petites choses quant à leur implication dans le conflit mondial et de leurs relations avec les allemands. Il est vrai qu’on nous parle très peu de l’histoire des pays scandinaves dans notre parcours scolaire.
En outre, même si le côté passé/présent est un ressort narratif que l’on retrouve régulièrement en littérature en ce moment mais que j’apprécie. Ainsi, on a une vision globale des faits et de la personnalité des personnages. C’est également assez appréciable d’en savoir un peu plus (ou du moins de savoir en avance) que les enquêteurs!
 Au-delà d’une enquête intéressante et bien ficelée, ce que j’ai apprécié durant ma lecture c’est les relations humaines entre les personnages principaux. On les retrouve après l’enquête précédente qui avait été très éprouvante et l’auteur nous raconte les implications et les suites de cette affaire. Certains personnages ont une relation désormais conflictuelle, d’autres se questionnent sur leur métier et leur avenir. J’ai aimé que l’auteur ne passe pas à autre chose en oubliant ce qu’il s’était passé. Malgré tout, même si vous n’avez pas lu le précédent vous trouverez quand même du plaisir avec ce roman. Au pire, vous risquez d’avoir envie de remonter le temps et de vous procurer les précédents pour savoir😉
Il me tarde déjà la traduction du suivant pour savoir qui va choisir Rebecka (moi j’ai fait mon choix pour elle!!) et comment va évoluer la relation entre les deux enquêteurs jadis complices et désormais méfiants.
en brefUne enquête entre passé et présent efficace. 

2 réflexions sur “Tant que dure ta colère d’Åsa Larsson

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #268# |

  2. Pingback: Bilan Septembre 2016 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s