SF / Fantastique

Demain les chats de Bernard Werber

couv55452713Demain les chats

Auteur : Bernard Werber
307 p.

Albin Michel, 2016

résuméA Montmartre vivent deux chats extraordinaires. Bastet, la narratrice qui souhaite mieux communiquer et comprendre les humains. Pythagore, chat de laboratoire qui a au sommet de son crâne une prise USB qui lui permet de se brancher sur Internet. Les deux chats vont se rencontrer, se comprendre s’aimer alors qu’autour d’eux le monde des humains ne cesse de se compliquer. A la violence des hommes Bastet veut opposer la spiritualité des chats. Mais pour Pythagore il est peut être déjà trop tard et les chats doivent se préparer à prendre la relève de la civilisation humaine.

çacommencepar Comment ai-je fini par comprendre les humains?
Depuis ma plus tendre enfance, ils m’ont toujours paru à la fois mystérieux et passionnants.
a force de les observer en train de s’agiter dans tous les sens ou d’effectuer des gestes incompréhensibles, voire ridicules, la curiosité a commencé à me gagner.

cequejenaipenséBernard Werber est de retour sur la scène littéraire. Et cette fois-ci il s’est glissé dans la peau de ces êtres mystérieux que sont les chats. Etant une grande amoureuse des chats, je ne pouvais qu’être attiré par ce titre qui ravira aussi ceux qui les aiment moins que moi!😛
La narratrice Bastet est une jolie chatte vivant au coeur de Paris. Cette dernière est très observatrice et curieuse. Son désir le plus fort : communiquer avec les autres êtres vivants, surtout avec ses serviteurs, les humains. Elle tente d’abord sa communication auprès de souris, chiens ou autres poissons rouges! Sans grand succès malheureusement (surtout pour le pauvre poisson rouge!) A travers ses yeux, le lecteur se met à sa place et observe les comportements étranges des humains. Cela m’a fait d’ailleurs plus d’une fois sourire. Et je me disais qu’effectivement du point de vue du chat, certains de nos faits et gestes devaient avoir l’air plus que bizarre! Bastet analyse, étudie, tente de comprendre. Elle sera aider dans son entreprise par son voisin, Pythagore, un siamois qui a l’air de tout savoir. Normal vu qu’il est relié à l’Internet par une prise USB connectée directement dans son cerveau. Sa maîtresse servante est une scientifique et il sort de son laboratoire. A travers ses yeux de chats et ses connaissances, il raconte l’histoire des chats à travers les siècles. L’histoire du chat et des humains ont intimement lié. Les cycles se sont succédés (vénération puis destruction), et un nouveau cycle est en train de se terminer.
Bastet et Pythagore découvrent la violence des humains, la capacité de s’autodétruire au sein une même espèce. Et là, le roman touche l’actualité : les attentats. Les deux félins assistent à des assauts, à des attaques qui se multiplient dans les écoles, les lieux publiques… la guerre civile éclate bientôt et la maladie et la famine gagne du terrain. Ainsi que de nouveaux maîtres des lieux : les rats. J’ai particulièrement apprécié le personnage de Bastet. Elle est forte, curieuse, et s’est s’affirmer quand il le faut. Elle tient compte de ce qu’elle apprend au fur et à mesure. Son regard innocent donne souvent la pointe d’humour qui permet d’alléger la noirceur de ce qui est en train de se dérouler sous nos yeux. Cet humour vient d’ailleurs le plus souvent d’un décalage entre les us et coutumes des humains et des félins. Je dois avouer que du coup je regarde mon chat différemment maintenant!!
L’autre héros, Pythagore, est l’encyclopédie du récit. Ses connaissances seront déterminantes dans l’intrigue. Il sert également comme média pour Bernard Werber d’insérer les connaissances sur l’histoire chats/humains des dieux égyptiens jusqu’à l’histoire plus récente. On se rend compte ainsi que la vie des félins et des humains a souvent été lié. Tantôt adoré, idolâtré, d’autres fois rejeté, persécuté. Et la réalité a d’ailleurs rejoint cette fiction la semaine dernière (puisque Daech a déclaré la guerre aux chats domestiques…).
Bernard Werber en se mettant à la place d’individus extérieurs à la société humaine se permet une observation brute d’une société humaine à la dérive, capable de s’autodétruire. Le final offre tout un tas de possibilité de futurs. Quel sera le choix de reconstruction des humains et des chats? prendront-ils le bon chemin? Une chose est sûre c’est qu’un nouveau cycle de l’Histoire ne fait que commencer…
en bref Un roman très intéressant, une vision de notre société différente et originale. Une lecture captivante.

10 réflexions sur “Demain les chats de Bernard Werber

  1. Je l’ai vu en librairie et je vais l’acheter à coup sûr… et comme j’adore les chats (j’en ai deux), je me demande souvent ce qu’ils pensent en observant leur façon de nous regarder, de réagir, si souvent câlins quand ils sentent que l’on n’est pas bien, moralement comme physiquement! ils sont bien les maîtres des lieux.. à leur manière bien sûr! Curieux de tout changement dans leur environnement confortable… et avec moi elles ne sont pas déçues.. car je change souvent les meubles de place par exemple… ils semblent emprunts d’une sagesse indéfinissable..Et j’aime bien aussi les livres de Bernard Werber, tellement riches d’imagination fertile! le dernier que j’ai lu « 3eme humanité »… génial… et si c’était possible après tout?

          • Moi j’ai une chatte « Juliette  » depuis 19 ans.. cest le « doudou »de mon fils depuis qu’elle est arrivée et l’a choisi tout de suite… maintenant elle est devenue sourde avec l’âge et de son doux miaulement a peu ne audible nous sommes passés à la « castafiore » nettement plus stressant. .surtout vers 4ou5 heures du matin.. mais elle est unique pour nous.. elle fait tellement partie de la famille que lorsque ma mère m’appelle pire avoir des news elle en demande toujours de notre juju..☺! Et on a souvent l’impression que c’est nous qui vivons chez elle…😊

  2. Pingback: Bilan Octobre 2016 |

  3. Pingback: Défi Pocket jeunesse octobre 2016 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s