Roman policier

Là où elle repose de Kimberly McCreight

couv32180712Là où elle repose

Titre original : Where they found her

Auteur : Kimberly McCreight
trad. de l’anglais (Etats-Unis) par elodie Leplat
411 p.

Cherche Midi, 2016 (Coll. Thrillers)

résuméÀ Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé est retrouvé dans les bois voisins de l’université. Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que ne manque pas de susciter le drame, personne ne connaît l’identité de la fillette et encore moins les raisons de sa mort. Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire, pour la jeune femme, qui réveille un tourment douloureux. En effet, elle a perdu un bébé et ne s’est jamais vraiment remise de cette épreuve… Or, ses investigations vont mettre à jour certains secrets bien enfouis de cette petite communauté aux apparences si convenables.

çacommenceparCe n’est qu’après coup que je pense au sac et aux serviettes ensanglantées roulées en boule. Ils sont trop volumineux pour que je puisse les enterrer, pourtant je ne peux pas les laisser là. J’aurais peut-être dû mieux me préparer. Davantage penser aux détails. Mais difficile d’être prêt pour quelque chose qu’on ne se serait jamais imaginé faire.

cequejenaipenséJe n’ai pas hésité longtemps quand j’ai vu que ce roman faisait partie de la sélection des Matchs de la rentrée littéraire de Price Minister. J’avais lu le billet de Cajou et il avait aussitôt atterri dans ma wish list. Et j’ai été ravie (vous vous en doutez) d’être sélectionnée pour le recevoir dans le cadre de cette opération.
Dès les premières lignes, Kimberly McCreight plante le décor : un drame sanglant vient de se passer. On sera aux côtés de Molly Sanderson pour mener l’enquête. Cette jeune femme  se remet à peine d’un drame personnel. Elle vit avec sa culpabilité, se démène pour sa famille, essaie de retrouver une vie normale, si cela est possible après une telle perte.  Journaliste, elle se consacre aux petits faits divers de Ridgedale, petite ville du New Jersey. On lui confie alors un sujet qui n’est pas dans ses attributions, à défaut du journaliste normalement attitré à ce genre d’affaires. Un corps vient d’être retrouver aux abords  d’une université. Surprise, elle accepte de se rendre sur place. Ce corps va se révéler être celui d’un bébé, impossible à identifier. Est-ce un accident? un meurtre? Qui sont ses parents?
L’enquête conjointe de la police et de Molly va soulever une part sombre de la ville, notamment de la gestion nébuleuse des affaires de l’université. Cette affaire va également réveiller le passé. Molly sera-t-elle assez forte psychologiquement pour affronter tout ça? Mais la jeune femme va se montrer déterminer. Elle veut savoir, veut montrer à son entourage qu’elle en est capable… mais aussi le prouver à elle-même. Son sentiment de culpabilité va la pousser à aller au bout de son investigation.
L’auteur s’amuse avec les points de vue (essentiellement féminins) et la chronologie. Ainsi, le lecteur se glisse tour à tour dans la peau de Molly dans le présent, le passé (par le biais d’un journal intime), mais également de Sandy, une jeune ado qui recherche désespérement sa mère. L’auteur insère également d’autres personnages de cette façon (mais je ne peux pas tous vous les dévoiler ici😉 ). La psychologie des personnages est telle qu’on ne peut ressentir que de l’empathie pour leur histoire. On s’attache tour à tour à ses femmes à la vie tourmentée. 
Cette façon de jouer avec la narration plonge le lecteur au coeur de l’ambiance de ce roman. Sombre, glauque, émouvant. Les pièces du puzzle s’emboîtent au gré des pistes lancées par l’auteur. cette dernière s’amuse à nous lancer sur de fausses pistes, à nous forcer à élaborer des hypothèses. Chaque détail pourra se révéler important. Et on s’attend à tout mais peut-être pas au final que nous propose l’auteur. Enfin en tout cas je n’imaginais pas du tout ça! Et pourtant, une fois tout en place, tout prend sens, toutes les pistes énoncées auparavant s’éclairent sous un nouveau jour. Un beau final : inattendu, émouvant, rude.
en bref Un thriller psychologique addictif, éprouvant. Une intrigue efficace. Des personnages attachants. Ce roman a tout pour séduire son lecteur!
 Merci à Price Minister et aux éditions Cherche Midi pour m’avoir permis de découvrir ce roman. #MRL16
logo_rentreelitteraire

4 réflexions sur “Là où elle repose de Kimberly McCreight

  1. Pingback: Bilan Octobre 2016 |

  2. Pingback: Défi Pocket jeunesse octobre 2016 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s