Roman policier

Agatha Raisin enquête – 3. Pas de pot pour la jardinière de M. C. Beaton

9782226322692-j1Agatha Raisin enquête
Tome 3 : Pas de pot pour la jardinière

titre original : Agatha Raisin, book 03 : And the Potted Gardener

Auteur : M. C. Beaton

trad. de l’anglais par Esther Ménévis
245 p.

Albin Michel, 2016

résuméDe retour dans les Cotswolds après de longues vacances, Agatha Raisin découvre que son voisin James Lacey, objet de tous ses fantasmes, est tombé sous le charme d’une nouvelle venue au village. Aussi élégante qu’amusante, Mary Fortune est une jardinière hors pair, et la journée portes ouvertes des jardins de Carsely s’annonce déjà comme son triomphe. Mais une Agatha Raisin ne s’incline pas avant d’avoir combattu (quitte à se livrer à l’une de ces petites supercheries peu reluisantes dont elle a le secret) !

çacommencepar En ce jour où Agatha Raisin, au volant de sa voiture, regagnait lentement son village de Carsely après de longues vacances, un hiver doux et humide avançai petit à petit vers le printemps.

cequejenaipenséJ’ai entendu beaucoup de bien de cette Agatha Raisin et j’avais hâte de faire sa connaissance. C’est désormais chose faite avec le troisième volet de ses aventures. Et j’en suis ravie.
M. C. Beaton détonne avec ce personnage dans la littérature policière d’aujourd’hui (les romans originaux datent de 1994). On a ici un personnage frais, pleins d’humour et de mordant, qui a du répondant et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds! Après avoir pris sa retraite et vendu sa société, Agatha Raisin a quitté Londres pour s’installer à la campagne dans ce petit village des Cotswolds, au sud-ouest de l’Angleterre. En décalage avec les us et coutumes locales, elle s’est néanmoins vite fait une place au sein de la communauté grâce à un caractère jovial et entier mais aussi grâce à ses talents d’enquêtrice (cf. ses premières enquêtes La Quiche fatale et Remède de cheval).
Après être partie pour de longues vacances, elle est de retour auprès de ses chats. Elle a hâte de retrouver sa ville et ses habitants… mais elle déchante quand elle découvre la nouvelle venue. Cette dernière Mary Fortune a su faire son nid et Agatha a l’impression d’avoir perdu sa place! De suite, elle ressent de l’inimité pour Mary. Elle lui semble trop parfaite pour être honnête. Est-ce son flair légendaire qui parle ou sa jalousie? Surtout que Mary semble très proche de son voisin et ami James, qui plaît beaucoup à notre amie Agatha. Par instinct de rivalité et de compétition, elle s’engage dans l’association horticole de la ville et s’inscrit au concours de jardin… mais elle n’y connaît rien! Et puis, la tranquillité apparente du village va être de nouveau perturbé par un meurtre sordide. Et la curiosité naturelle d’Agatha va prendre le dessus et elle va une nouvelle fois se mêler de ce qui ne la regarde pas!
Ce roman policier est une bulle de jovialité et de bonne humeur. Il s’en dégage une atmosphère telle qu’on a l’impression de côtoyer les divers personnages, de sympathiser avec eux. Mais on a surtout l’impression de voir évoluer l’énergique Agatha Raisin. Elle âle, elle a beaucoup d’imagination, elle est jalouse, elle rêve, elle a des sentiments cachés… bref, c’est quelqu’un qui nous ressemble. Elle est loin d’avoir un caractère facile, elle a de la verve, elle a un vocabulaire fleuri. Elle est à la fois exubérante, énervante et attachante. J’ai passé vraiment un très très bon moment en sa compagnie.
Du côté de l’intrigue policière en elle-même, on est assez loin de la construction des polars noirs que l’on peut lire en ce moment, c’est-à-dire avec le meurtre dès les premières pages. Ici, on plante d’abord le décor, l’ambiance, on nous présente les personnages, on s’attache. On en oublierait presque qu’il s’agit d’un roman policier tant le meurtre est long à arriver (si je puis dire). Attention ce n’est pas une critique, c’est juste un constat. Le rythme est donné par la jovialité du style et par l’énergie diffusé par le personnage principal.  Le meurtre en lui même est la cerise sur le gâteau, ce qui fait la nouvelle raison d’être du personnage. Elle adore fourrer son nez partout et élucider les crimes. Donc quand on commence un roman de cette série on sait qu’on va avoir droit à un meurtre sordide. Et on sait aussi que les éléments qui viennent avant peuvent nous aiguiller sur les profils de la victime et du criminel.
 J’irai bien passé un petit weekend chez Agatha moi! pas vous?
en bref J’ai vraiment adhéré au style rafraîchissant de ce roman policier. L’héroïne est pimpante, démonstrative et attachante. Bref j’en redemande! Et j’ai d’ailleurs enchaîné avec la suite : Randonnée mortelle!

3 réflexions sur “Agatha Raisin enquête – 3. Pas de pot pour la jardinière de M. C. Beaton

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #277# |

  2. Pingback: Agatha Raisin enquête – 4. Randonnée mortelle de M. C. Beaton |

  3. Pingback: Défi Pocket jeunesse novembre 2016 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s