Roman jeunesse

Ce voyage de Philippe Delerm

couv3423323Ce voyage

Auteur : Philippe Delerl

93 p.

Gallimard, 2005 (Scripto)

résuméValentin, le narrateur, a quinze ans. Il est en troisième. C’est un élève sans histoire. Ses parents sont séparés depuis dix ans, il vit avec sa mère à Rouen. Il aime le foot, les matchs de hockey. Il est l’ami d’Antoine dont il envie la famille si unie : des parents attentionnés, des frères et soeurs brillants, une jolie maison. Antoine, s’il est plutôt secret, est celui à qui l’on peut se confier. Pourtant, depuis quelque temps, Antoine a changé, ils ne partagent plus la même complicité. Est-ce à cause de Sylvie qu’ils aiment tous les deux ?
La vie de ces adolescents est bouleversée par l’arrivée d’un nouvel élève : Grégory Santerne, au passé inquiétant. Il effraie les élèves et même certains des professeurs mais fascine Antoine. Antoine qui doute, se rebelle, entre en rage contre un avenir bien tracé. Antoine qui devient dur, blessant. Antoine qui va disparaître, un soir, et partir en « voyage »…

çacommencepar – C’est incroyable comme vous êtes immatures! Pas antipathiques. Mais fatigants.
Puis, après un instant de réflexion, Mlle Vernier repousse ses petites lunettes en haut de son nez, et elle ajoute :
– Chaque année, on dirait que les 3ème rajeunissent. Quand j’ai commencé à enseigner – non, pas au temps des dinosaures, Aurélien, mais il y a exactement six ans – on m’a dit que les 3ème étaient plutôt du genre coincé, adolescents timides en train de s’épier les uns les autres, et qui n’essaient pas de parler. Eh bien, quand je vous vois !

cequejenaipensé Dans mon « C’est lundi que lisez-vous? » de cette semaine (ICI), je vous expliquez que lors du dernier comité de lecture pour ados que j’anime chaque mois dans ma médiathèque, j’avais mis en place un petit jeu. Chaque ado est reparti avec un livre dont j’avais camouflé la couverture, le titre ainsi que le nom de l’auteur. Ainsi, le lecteur plonge dans l’inconnu et sans attente particulière dans le roman. Dans ce même cadre, les ados m’ont choisi deux titres à lire et ont caché de la même manière les informations. Je me suis donc retrouvée à leur place. ah oui, j’oubliais! Dernière consigne : il fallait également trouver un titre au roman lu! Je me suis donc pliée au jeu également et avec grand plaisir.
C’est donc dans ces conditions que j’ai commencé la lecture de ce roman. Je ne savais pas de quoi ça allait parler, ni quel genre c’était… je n’avais pas d’autres choix que de me laisser guider l’auteur.
J’ai donc fait la connaissance de Valentin. Lycéen, il nous raconte ses émois d’adolescent : ses amitiés, ses amours, sa famille, ses déboires scolaires. En cours d’année, un nouvel élève débarque et les profs les invitent à ne pas trop se lier à lui car il a eu des problèmes dans son ancien établissement. Et il est vrai que le nouvel arrivant est peu sociable, ni très engageant. Même les profs semblent le craindre. Le meilleur ami de Valentin, Antoine, s’éloigne peu à peu de lui et se rapproche du nouveau. Antoine est différent, moqueur, méchant avec son ancien ami. Valentin observe ces changements et les mets sur le compte de la jalousie. Mais très vite on comprend qu’autre chose se cache derrière cette attitude, un mal être notamment…
Le lecteur est donc face à un roman qui parle de nombreux de thèmes liés à l’adolescence et mais également d’un problème de société (que je ne peux dévoiler ici sans trop en dire… il ne faut pas oublier que c’est un roman très court!). Comme je ne savais pas vers quoi aller l’auteur, j’ai élaboré des hypothèses qui ne se sont pas toutes confirmées. Du coup, je ne sais si l’auteur voulait brouiller les pistes justement sur le but de son intrigue ou c’était un effet non voulu. Même si le thème abordé est lourd, et riche en émotions, on retrouve les clichés liés à l’adolescence. Et même si on retrouve ça dans beaucoup de romans, je me suis dit qu’ici ces clichés ont permis à l’auteur d’aller directement dans le vif du sujet. Valentin est un jeune homme attachant mais qui manque peut-être un peu de profondeur par moment (mais là encore c’est dû au court format du roman).
Comme je vous le disais, j’ai dû donner un titre à ce roman et j’ai opté pour A fleur de peau…
en bref Un court roman qui évoque un grave problème de société dans le cadre d’une amitié adolescente.
Advertisements

Une réflexion sur “Ce voyage de Philippe Delerm

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #283# |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s