Roman "jeunes adultes"

Bleu Blanc Sang – 1. Bleu de Bertrand Puard

couv25646624Bleu Blanc Sang
tome 1 : Bleu

Auteur : Bertrand Puard

309 p.

Hachette, 2016

résumé 5 juin 2018. Tandis que l’on célèbre à Notre-Dame l’enterrement du Président de la République mort tragiquement quelques jours auparavant, un convoi transportant une toile d’une artiste du xviiie siècle inconnue, Justine Latour-Maupaz, est pulvérisé au lance-roquette sur une autoroute du centre de la France. Au même instant, à New York, une œuvre de la même artiste est adjugée pour la somme inouïe de 53 millions de dollars. Pour quelles raisons des forces obscures cherchent-elles à détruire précipitamment, ou à s’approprier soudainement, les travaux de cette peintre ignorée ? À qui profite ce regain d’intérêt ? Eva Brunante, dont le père, seul exégète de la peintre, a disparu, va se lancer dans une enquête aux ramifications politico-financières vertigineuses. Bienvenue dans la république Bleu Blanc Sang !

çacommencepar Il vit la gargouille se désolidariser de son socle de pierre et tomber en chute libre à une vitesse vertigineuse. C’était une sorte de pélican maléfique perché tout en haut, à gauche de la façade de Notre-Dame…

cequejenaipensé Comme je n’ai pas assez de livres dans ma PAL et à la médiathèque, ce sont maintenant les lecteurs qui me prêtent leur livre!! C’est le cas de ce premier tome de la série Bleu Blanc Sang de Bertrand Puard qui a beaucoup plu et la lectrice voulait avoir mon avis.
Nous nous projetons dans un future proche : 2018. Le président vient de mourir et son frère prend sa succession. Très vite, ce personnage devient antipathique, malsain et on ressent son côté manipulateur (un politique quoi!?!).
Parallèlement à cette prise de fonction, plusieurs événements se succèdent autour des oeuvres d’une peintre méconnue du XVIIIe siècle, Justine Latour-Maupaz (braquage explosif, mise aux enchères pharaoniques, disparitions inquiétantes…).
Et dans le même temps, on propose à Eva Brunante, une somme importante pour rencontrer quelqu’un. Alertée, inquiète, elle décide de reprendre contact avec son père, spécialiste de la peintre Latour-Maupaz. Et il a disparu, ainsi que sa femme. Eva aura besoin du coup de mains d’une organisation de l’ombre pour retrouver son père mais aussi pour comprendre le pourquoi de tout ça.
Une course poursuite s’enclenche alors avec de nombreux rebondissements et de nombreuses révélations.
Ce premier tome est très riche. Beaucoup de chose sont mis en place par l’auteur dans un futur peut-être un peu trop proche pour lui donner un maximum de crédibilité. J’ai eu donc un peu de mal à entrer dans le récit, à comprendre ce qui était en train de se mettre en place. Et puis, il y a eu un déclic dans l’intrigue (déclic que je n’ai pas identifié à vrai dire) qui a su captiver/retenir mon attention. J’ai eu envie de savoir qui se cachait derrière tout ce qui était en train de se passer devant mes yeux. Et le mystère autour de l’oeuvre de cette peintre qui n’est pas sans rappeler un certain Da Vinci Code. Beaucoup de mystères, de manipulation, d’argent, d’intrigues familiales… 
Ce premier tome est intriguant. Il nous mène vers un final surprenant, avec une partie de la réponse. Et du coup je me demande ce que l’auteur va développer dans les deux autres tomes de cette trilogie. Donc challenge réussi pour l’auteur : ma curiosité est éveillée et j’espère lire la suite un de ces jours!
en bref Art, politique, famille… Plusieurs thèmes mais un seul but… Un premier tome très ambitieux à voir pour les suivants…
Advertisements

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s