Roman policier

La Mariée était en blanc de Mary Higgins Clark et Alafair Burke

couv10423004Titre : La Mariée était en blanc

Titre original : All dressed in white

Auteurs : Mary Higgins Clark et Alastair Burke

trad. de l’anglais (États-Unis) par Anne Damour

390 p.

Albin Michel, 2015

Résumé :

Après le succès de L’Affaire Cendrillon, Mary Higgins Clark et Alafair Burke nous entraînent dans une nouvelle enquête de Laurie Moran, productrice de Suspicion, une émission de télé-réalité spécialisée dans la reconstitution de cold cases. L’étrange disparition d’Amanda Pierce le jour de ses noces est un sujet tout indiqué pour l’équipe de Suspicion qui décide de réunir une nouvelle fois les invités dans le somptueux hôtel de Palm Beach en Floride où devait se dérouler ce mariage de rêve. Famille, amis, futur époux, témoins, demoiselles d’honneur, tous ont accepté de venir et très vite, les rumeurs commencent à circuler : et si la belle Amanda n’était pas celle que l’on croyait ? Quelqu’un pourtant sait ce qui lui est arrivé, bien décidé à ne rien révéler. « Jusqu’à ce que la mort les sépare… »

********************
Les premiers mots
Jeudi soir, mi-avril, au Grand Victoria Hotel de Palm Beach.
Amanda Pierce, la future mariée, essayait sa robe avec l’aide de son amie de cœur, Kate.
********************

Ce que j’en ai pensé

Voilà longtemps que je n’avais pas mis le nez dans un roman de Mary Higgins Clark. le pitch de celui-ci m’a attiré car il me rappelait celui des Apparences de Gylian Flynn que j’avais fini quelques jours plutôt.

Dès les premières pages le cadre est posé : Amanda Pierce a disparu la veille de son mariage sans laisser de trace. Disparition volontaire? Kidnapping ? Meurtre ? Cinq ans plus tard, l’affaire n’est toujours pas résolue. Un fait divers de choix pour l’émission Suspiçion de Laurie. Cette dernière, productrice, recherche des cas inexpliqués et tente de les éclaircir. Elles rassemblent sur les lieux du « crime » les différents protagonistes de l’affaire pour une mise en situation et avec l’aide d’Alex, un avocat incisif, ils tentent de lever le voile sur ses affaires. Les deux premiers épisodes ayant été couronnés de succès avec l’élucidation des enquêtes, le cas Amanda Pierce semble être idéal pour la prochaine émission. Les interviews s’enchaînent, les soupçons sont nombreux et Laurie et Alex vont mettre en action leurs talents de déduction et d’observation pour enfin savoir ce qu’il est arrivé à Amanda.

Ce que j’ai apprécié dans ce roman, c’est le côté enquête journalistique. Cela change des polars classiques et cela donne une certaine fraîcheur à l’action. Autre modernité, c’est que le duo d’auteurs s’appuie sur un phénomène d’actualité avec la télé-réalité. Et pour une fois celle-ci sert à dévoiler la réalité, la véracité et non à la déformer. Laurie est un personnage ancrée dans la réalité : elle tente de mener de front sa carrière et sa créativité professionnelle, et sa vie de maman. J’ai bien apprécié ce personnage déterminée et parfois fragile. Son accolyte Alex sait la tempérer dans son envie de faire trop vite les choses. Il est avocat et cela se ressent dans sa façon d’être/d’agir : on peut se fier à lui, il est droit et solide.

Côté enquête, plusieurs personnages rentrent en scène dans cette recherche de la vérité : le « futur-ex » mari, la meilleure amie, les amis, les parents, les frères et soeurs. Les doutes planent, s’atténuent, s’accentuent au gré des interviews. Le lecteur mènera avec plaisir l’enquête au côté de Laurie.

Côté style, Mary Higgins Clark et Alafair Burke ne nous réservent pas de surprises. C’est fluide, agréable à suivre mais sans fantaisie. Cependant, cela n’enlève en rien le plaisir de la lecture car on s’attache aux divers personnages (aux enquêteurs comme aux suspects) et on a envie de savoir nous aussi la vérité sur Amanda, en espérant qu’elle ait juste voulu se libérer des contraintes du mariage et du poids de l’héritage familiale. Si vous aussi vous voulez savoir ce qu’il en est vraiment, il ne vous reste plus qu’à ouvrir ce roman!

En bref…

Une enquête simple mais efficace. On prend plaisir à suivre cette enquête de la télé-réalité côté coulisse !
Advertisements

4 réflexions sur “La Mariée était en blanc de Mary Higgins Clark et Alafair Burke

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s