SF / Fantastique

La Trêve de Saïdeh Pakravan

couv52939923La Trêve

Auteur : Saïdeh Pakravan
427 p.

Belfond, 2016
Sortie le 25 août 2016

résuméQuand l’inspecteur Simon Urqhart se réveille pour aller travailler ce matin du 9 Juillet, il ne sait pas encore qu’il va vivre la journée la plus incroyable de sa vie, et du pays entier. Pourtant, rapidement, tous commencent à comprendre ce qui se passe – ou plutôt ce qui ne se passe pas. Plus aucun crime, plus de violence, plus de suicides, plus de crises cardiaques, de viols, de meurtres, d’accidents de voiture, d’agressions. Plus aucun événement dramatique venant détruire des vies entières, plus aucune sirène d’ambulance hurlant dans la rue, plus d’appels dans les commissariats – hormis ceux de la population exigeant de savoir ce qui a bien pu se passer – et les urgences des hôpitaux restent vides.

çacommenceparComme à chaque fois qu’il sombrait dans le sommeil, Simon Urqhart en fut tiré par un sursaut brutal – ce sursaut qui lui faisait redouter chaque nuit de se mettre au lit, ce sursaut qui l’arrachait d’un gouffre au fond de vase que son corps touchait à peine avant de remonter d’un bond pour exploser à la surface tel un lion de mer.

cequejenaipenséEt si… Avec ces deux petits mots, il paraît que l’on peut refaire un monde.
Et si… c’est le point de départ de l’intrigue de Saïdeh Pakravan, auteur de ce roman qui fait réfléchir.
Et si… tout d’un coup, toute violence s’arrêtait. Plus de meurtres, plus de morts violentes, plus d’agressions, plus d’accidents… plus rien. Comme ça sur le papier, ça laisse songeur non?
Un beau matin du 9 juillet, l’inspecteur Simon Urqhart, se réveille et comme d’habitude part au travail. mais là on lui apprend que depuis minuit pas de nouvelles affaires. Tout est calme. Déjà cela intrigue. Que s’est-il passé? Pourquoi? Comment? Est-ce que ça – la trêve – va durer?
Le roman est découpé non pas en chapitre comme habituellement mais en heures de la journée. Il commence à 00:00 et se termine 24 h plus tard. Les chapitres, très courts, s’arrêtent sur différents personnages qui – tous – sont à un moment clé (et souvent dangereux) de leur quotidien. Certains sont des voleurs, d’autres des tueurs, d’autres des victimes… Le lecteur s’immisce dans un court laps de temps dans leur réalité, assiste à un événement. La tension monte, on sent que le moment du « crime » va arriver est le personnage s’apaise, se détourne de son objectif, d’un coup, sans raison apparente…
Le lecteur est un peu comme tous ces personnages – pourquoi changent-ils d’avis ainsi? –  mais il a l’avantage d’avoir une vue d’ensemble. En effet, au fur et à mesure que le temps passe, on se rend compte du point commun de toutes ces passages de vie. Le seul personnage récurrent à l’inspecteur Simon Urqhart qui se fait l’écho du lecteur de par ses interrogations sur cette situation.
En l’espace d’une poignée d’heures, la vie de tous est chamboulée. On peut prendre des risques, on ne craint rien aujourd’hui! Personne ne meurt! Est-ce un miracle? une conspiration? une épidémie? est-ce que le monde entier est touché?
Ces fragments de vie et ces questions en suspens m’ont entraînés dans ma lecture. je me demandais où l’auteur m’emmenait. Si elle allait proposer une solution à cette trêve, ou si elle jouait avec moi. Une chose est sûre c’est ce que ce roman m’a fait réfléchir sur les événements dramatiques qui jalonnent notre quotidien et sur l’agressivité inhérente à l’âme humaine.

12992811_10209213650040435_505270499_nJ’ai été conquise par ce roman original, intelligent et riche en réflexion.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s