Roman jeunesse

William Clarck – Mission 1 : L’Éminence bleue de Guillaume Benech

couv16092354-pngWilliam Clarck – Mission 1 : L’Éminence bleue

Auteur : Guillaume Benech

296 p.

Michel Lafon, 2016

résuméÀ 15 ans, William Clarck est un apprenti hacker à tendance kleptomane qui utilise ses talents pour restituer à ses camarades les objets confisqués par les professeurs. Jusqu’au jour où il se fait prendre et finit au poste. Il pensait que sa vie n’allait plus jamais être la même, mais il n’imaginait pas à quel point. de retour chez lui, il découvre avec horreur que sa mère a été assassinée et son père lui révèle une vérité incroyable: agent spécial, il a été démasqué et toute sa famille est désormais en danger…William, aidé par sa meilleure amie Zoé, subtilise un téléphone-Taser aux services secrets auxquels il a été confié. Ensemble, ils se lancent dans une périlleuse aventure à la poursuite de l’insaisissable tueur qui a juré la perte des Clarck.

çacommenceparL’aiguille s’insinua délicatement dans la serrure, suivi de près par une autre. Elle vers chacune à leur tour les ressorts fixés sur les clavettes. En un instant, Le Pen se décale à, laissant la lourde porte d’entrée de l’établissement scolaire centre ouvrir. Un garçon d’une quinzaine d’années se faufila et referma délicatement le battant.

cequejenaipensé William Clarck, 15 ans, est un jeune ado comme les autres. Sa vie est comme celle de tout le monde, pas de surprise, pas de vagues, un quotidien « classique ». Sauf que ce jeune homme a une petite particularité : c’est un petit génie de l’informatique. Et c’est aussi quelqu’un d’altruiste. Du coup, pour rendre service à ses camarades qui se font confisquer leurs iPod, téléphone, tablette, etc… la nuit il s’introduit dans son lycée et hacke l’ordinateur et le coffre du proviseur. Sauf qu’à force, il prend un peu trop confiance en lui et il se fait prendre la main dans le sac. C’est cette nuit-là où tout basculera pour lui et sa vie ne sera plus jamais la même. Alors qu’il rentre du poste de police avec son père, il découvre une maison sans dessus-dessous mais surtout le cadavre de sa mère. Son père et lui fuient alors et son père lui dévoile qui lui a menti toute sa vie : sur son identité, sur son métier. Son père Stéphan est un agent secret et quelques années auparavant, il s’est approché d’un peu trop près d’un grand bandit. Son père le met à l’abri et s’en va. Mais c’est mal connaître William qui veut des réponses absolument et par tous les moyens. Il contacte alors sa meilleure amie Zoé et part sur les traces du meurtrier de sa mère et son enquête le mènera jusqu’à Londres.
Guillaume Bénech est un jeune auteur puisqu’il n’a que 16 ans. Son passé de jeune hacker lui a inspiré ce roman qu’il a dans un premier temps auto-publié. Il conduit son intrigue tambour battant, peu de moment de pose pour ses jeunes héros, une action effrénée, dense. Il se passe beaucoup de choses pour le jeune héros et son amie. Je dirais même peut-être un peu trop de choses pour que ce soit plus crédible. Ça va vite, trop vite. J’ai trouvé le jeune William un peu trop confiant envers des personnes qu’il ne connaît pas. Alors que son père lui a expliqué que c’était un secret, il raconte à tout va son secret et son enquête ce qui évidemment peu discret vous en conviendrez. J’ai eu l’impression que l’action se condenser sur une courte durée, je dirais maximum 4 ou 5 jours et à la fin on nous dit que cela a duré 2 semaines ce qui peut paraître logique avec un voyage en scooter jusqu’à Londres (d’ailleurs sur ce point j’ai noté une petite incohérence temporelle puisqu’on leur indique qu’ils sont à minimum 4h de Londres en scooter et ils y arrivent « comme prévu » en 2h… logique non?!). J’ai remarqué quelques autres petites maladresses comme celle-ci ce qui donne une fragilité à l’intrigue. Néanmoins, l’intrigue en elle-même est intéressante, bien imaginée. Il y a de la matière dans cette quête qui semble impossible à un jeune homme de 16 ans. Mais le jeune William Clarck est un jeune homme déterminé, qui a envie d’avoir des réponses et qui manque peut-être un peu de de réflexion quant aux conséquences de ses actes car en cherchant la vérité il met la vie de ses amis en danger.
Malgré ces les petits détails qui m’ont dérangée, je ne me suis pas du tout ennuyée pendant ma lecture puisque le rythme est rapide, les faits s’enchaînent les uns après les autres, les révélations aussi. Et du coup, les pages se tournent assez vite. Le style est très fluide, l’écriture  assez agréable à lire. On passe un bon moment en compagnie de William Clark malgré le côté candide de l’action.
en bref Rien d’exceptionnel dans ce roman d’espionnage jeunesse mais c’est tout de même un roman agréable à lire et qui réserve son lot de surprise. Il y a de la matière et j’espère que l’auteur saura quoi en faire pour la suite des aventures de son roman !
Merci à Livraddict et aux éditions Michel Lafon pour cette lecture.
D’autres avis sur :
 Logo Livraddict
Advertisements

2 réflexions sur “William Clarck – Mission 1 : L’Éminence bleue de Guillaume Benech

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s